Ce qu’il faut savoir sur les chaussures

GB Flag FR Flag ES Flag

Traduit de l’anglais par Laurence Laveau

« Le vote populaire ne décide pas de la vérité »

Le fait que la majorité des gens fassent quelque chose ne signifie pas qu’il est judicieux de les imiter !

Coureurs

Si vous changez de technique ou de chaussures (et celles-ci changeront votre technique), vous utiliserez une gamme différente de muscles et votre corps aura besoin d’un certain temps pour s’adapter. Pendant cette période de reconstruction du corps, il vous faudra réduire considérablement la distance et l’intensité de vos sorties. Commencez par un ou deux kilomètres seulement, accordez-vous au moins un jour de repos entre vos sorties et laissez le temps à vos muscles (surtout ceux des mollets) de s’adapter.

Pour plus d’informations, consultez le livre et en particulier la partie sur le renforcement des pieds (qui contient également des vidéos).

Comment choisir une chaussure de course

Vidéo basée sur les conseils de l’American College of Sports Medicine

Comment choisir une chaussure de course – Xero shoes

Les effets néfastes des chaussures sur les pieds

Les effets néfastes des chaussures sur les pieds – Vivobarefoot shoes

Où trouver des chaussures adaptées

Une chaussure adaptée doit :

  • être fine : une semelle de 5 à 20 millimètres*voir note ci-dessous devrait suffire dans toutes conditions — vous devez garder un bon ressenti du sol
  • être plate : il ne doit pas y avoir de rehaussement du talon (pas de dénivelé talon-avant-pied ou « drop »)
  • être souple : la chaussure doit imiter la souplesse du pied ; elle doit donc se plier et se tordre de façon uniforme entre vos mains, se recourber uniformément et ne pas avoir une semelle en plastique dur comme c’est le cas de certaines chaussures « minimalistes »
  • avoir une « toe box » large : les orteils doivent avoir la place de bouger
  • ne pas comporter de soutien de la voûte plantaire : la pronation est cruciale au système d’amortissement du corps
  • avoir une semelle faite entièrement du même matériau : pas de matériaux de densités variables, de fentes ni de perforations, ce sont des attrape-pierres !
  • être légère : pourquoi soulever plus de poids que nécessaire ?

Outre les chaussures “minimales” populaires telles que Xero, Vibram, Vivobarefoot et Freet, il en existe une multitude d’autres. Pour une liste complète de chaussures pour toutes les occasions, nous recommandons anyasreviews.com, thebarefootshoereview.com et functional-footwear.com.

*note
Cette recommandation a été modifiée en juin 2024
Lorsque Heidi Jones et moi-même avons rédigé la première section sur les chaussures il y a près de 15 ans, nous considérions que des chaussures comme la Innov8 F-lite 195 étaient idéales pour l’épaisseur de la semelle et nous trouvions que la Brooks Pure Flow était trop épaisse. À l’époque, nous recommandions une épaisseur de semelle maximale de 10 mm sur la base de ces exemples.

Cependant, avec l’évolution des matériaux des chaussures, les semelles plus épaisses sont devenues beaucoup plus légères et plus réactives. Nous avons mis à jour nos lignes directrices pour tenir compte de cette évolution. Aujourd’hui, nous pensons que des semelles allant jusqu’à environ 20 mm peuvent convenir si d’autres spécifications sont respectées. Cependant, une semelle de 25 mm est probablement trop épaisse et instable.

La course pieds nus sur l’herbe reste le meilleur moyen de développer une bonne technique, et l’incorporation de séances régulières pieds nus est cruciale pour le maintien de la force et de la technique. Cela dit, un certain amorti est nécessaire pour la protection, en particulier sur les terrains accidentés, dans des conditions de faible luminosité et à des vitesses plus élevées.